ⓒ crédit photo de couverture : Lalibre.be

 

La cravate tricot, c’est celle qui reflète parfaitement le mot « élégance »… mais attention, ce terme parfois galvaudé est à prendre avec des pincettes. Être élégant, ce n’est pas porter un jean brut avec une veste de costume ou juste un costume/cravate… non, cela serait trop facile.

L’élégance, provient surtout d’un état d’esprit : être à l’aise dans le fait d’avoir une tenue habillée, sans être déguisé. Porter des vêtements et des accessoires car on a envie d’avoir une belle tenue, plutôt que de le faire pour être normé. Lorsque l’on cherche à porter une cravate tricot, c’est pour proposer une tenue qui dit à autrui que l’on est habillé, que l’on fait attention à sa tenue, mais que l’on ne porte pas une cravate par pure obligation. La cravate tricot est là, pour votre plaisir. C’est une belle matière, que l’on apprécie nouer autour de son cou.

Lorsque l’on parle d’élégance et de cravate tricot, cela nous fait immédiatement penser à Jean d’Ormesson. Il était sobre, élégant, et pourtant, il arborait souvent une simple cravate tricot bleu marine en soie.

jean dormesson cravate tricot
ⓒ crédit photos Kai Juenamann

Aujourd’hui, cela n’est pas ce que nous vous proposons… En effet, nous prenons le pari que la majorité d’entre vous possède déjà de bons basiques et donc une belle cravate tricot bleu marine.

Nous avons choisi des cravates en maille avec un motif brodé de pois blancs. Le tricot est assez singulier. Le point est assez large et la texture, disons… « crunchy ». Seule une poignée d’ateliers en Italie parvient à produire ce tricot. Il n’y a pas véritablement de nom technique, ou bien s’il y en a un, nous l’avons oublié. Le rendu est sec, la maille grossière et cela donne une cravate qui est quasiment infroissable.

Il ne s’agit pas d’un simple tricot de soie à la maille serrée et satinée. Nous voulons vous proposer une cravate qui ne ressemble surtout pas à cela :

De plus, il y a d’autres sujets qui fâchent parmi les amateurs de cravates et notre objectif est aujourd’hui de convaincre le maximum d’entre vous. Il y a clairement une envie chez vous, de porter des cravates à la bonne largeur : 8cm. Moins large, ne serait-ce que de 0,5 cm c’est trop slim et au delà, c’est très « classique ».

La longueur fait elle, 150cm, elle accommode ainsi la majorité d’entre vous : d’1m70 à 1m90. Il y a assez de longueur pour faire un four-in-hand, un old bertie, un double windsor ou un double four-in-hand et en fonction, laisser le petit pan aussi long voire plus, que le pan de devant.

Pour éviter le style « cravate-chaussette », nous choisissons un bout en pointe. Si cela a longtemps été décrié par les ateliers et les amateurs des cravates en maille, aujourd’hui, cela pose moins débat, les façonniers arrivent à produire de belles cravates en tricot au bout pointu et c’est parfait.

Trois couleurs : un bordeaux, un marron et un bleu qui n’est pas marine ni bleu canard. Un trio parfait pour compléter vos tenues et votre collection déjà bien remplie de cravates.

cravate-tricot-de-soie-ardentesclipei

Pourquoi choisir de réaliser un lancement sur ces cravates ?

La raison est assez simple, et ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas de « supprimer les intermédiaires et marges superflues, de réduire le risque d’acheter du stock ou bien un moyen de nous financer une production que nous n’aurons même pas encore lancée ».

Nous testons un lancement simultané via cette newsletter, notre page facebook, instagram, notre boutique physique et notre site internet. Ainsi, il n’y a aucun traitement de faveur, tout le monde partira sur la même ligne de départ. Notre stock est limité pour cette première édition.

Cette cravate, nous la proposons à 80€, comme nos cravates en grenadine de soie unie, elles font partie de nos intemporels à 80€ toute l’année.

Elles sont dès maintenant en ligne et commandables :